. Les casses étaient presque parfaits

Les casses étaient presque parfaits…

Samedi 18 novembre à 15h
Médiathèque Robert Cousin

 

En 2010 eut lieu au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris l’un des plus grands vols d’œuvres d’art par Vjeran Tomic, surnommé « l’Homme-araignée ». Les cinq toiles qu’il déroba – Matisse, Modigliani, Picasso, Léger et Braque – sont toujours introuvables. Le monte en l’air a été condamné à 8 ans de prison et une amende colossale. C’est ce casse presque parfait que nous contera Karin Müller, le complétant de quelques autres cambriolages spectaculaires comme celui d’une immense « Nativité » du Caravage à Palerme, en Sicile ou d’un célèbre Dali, « Adolescence », retrouvé récemment après sept ans d’absence…
Les œuvres d’art sont aujourd’hui presque aussi convoitées que les bijoux ou liasses de billets des coffres forts. Suspense garanti !

Karin Müller est auteure et codirige la Galerie Gimpel & Müller de Paris. Elle préside l’association Arthémuse qui permet la rencontre d’artistes, musiciens et comédiens avec un public amateur d’arts.

Dédicaces à l’issue de la rencontre
Entrée gratuite sur réservation polarlens@mairie-lens.fr ou sur le formulaire ci-dessous

Envoyer